Biofeedback EEG - Neurofeedback

La vidéo ci-dessus offre une explication très claire de ce que je vous propose.

Voir aussi cet article : Le biofeedback et le neurofeedback - Une solution clinique transdisciplinaire

Le Biofeedback EEG débute systématiquement par un électroencéphalogramme quantitatif qui permet ensuite la comparaison à une base de données normative.

 

Ce type de neurofeedback concerne l’entraînement conscient des ondes cérébrales. En effet, depuis la fin des années 1960 et 1970, nous savons qu’il est possible de reconditionner et de modifier les ondes cérébrales, mesurées en cycles par seconde ou Hertz (HZ). De fréquences différentes, on nomme ces ondes gamma (attention/focus intense), bêta (activité cognitive, état de vigilance), rythme sensorimoteur (SMR, attention détendue ou dirigée), alpha (état de relaxation, légèrement désengagé et en attente), thêta (repos profond entre veille et sommeil), et delta (sommeil profond et réparateur).

 

Toutes ces ondes sont présentes simultanément au niveau du cerveau, en proportions différentes, tantôt dominantes tantôt effacées, en fonction de l’état de conscience dans lequel nous nous trouvons. C’est un véritable orchestre symphonique qui s’anime dans notre tête de manière constante.

Une évaluation permet d’évaluer objectivement et scientifiquement les fonctions associées aux ondes cérébrales d’une personne.

Une répartition/proportion de ces ondes cérébrales peut être corrélée avec des troubles anxieux, troubles dépressifs, troubles du sommeil ou de l’attention. Par exemple, la recherche scientifique a identifié un minimum de trois grands sous-types de TDA (troubles du déficit de l’attention), dont aucun ne peut être diagnostiqué seulement à partir d’une observation du comportement de la personne et dont chacun nécessite un protocole de traitement différent. Ainsi, une évaluation initiale (QEEG) est indispensable avant de commencer un entraînement par neurofeedback afin de déterminer quelles fréquences EEG sont en excès ou en carence, s’il y a des problèmes dans la vitesse de traitement et enfin dans quelles parties du cerveau.

Tout cela est possible grâce à une comparaison des données à une base de données normative correspondant à l’âge et au sexe de la personne. Un protocole d’entraînement individualisé et adapté à la personne peut ainsi être proposé.

Un individu a la capacité d’influencer et de changer progressivement ses propres ondes cérébrales à partir du moment où il peut les voir, par exemple sur un écran d’ordinateur. Le mécanisme d’action est le conditionnement opérant. En effet, chaque fois que la zone cible de l’entraînement est atteinte (impliquant par exemple une baisse d’amplitude des ondes bêta au niveau frontal…) une rétroaction instantanée visuelle et auditive est donnée (ce peut être une vidéo qui s’anime). Le sujet apprend progressivement les stratégies lui permettant de modifier ses propres paramètres physiologiques neuronaux. Au début, les changements sont de courtes durées, mais ils deviennent progressivement plus durables à chaque renforcement. Ainsi des schémas d’ondes cérébrales peuvent être généralement ré-entraînées chez la plupart des personnes offrant une amélioration significative dans 75% à 80% du temps.

A ce jour, le neurofeedback n’est pas seulement utilisé dans un cadre clinique mais également pour augmenter la performance optimale chez les individus considérés comme « normaux » tel que les cadres d’entreprise ou des athlètes.

 

Ce qu’il faut retenir :

 

  • Toute prise en charge débute par un électroencéphalogramme quantitatif (QEEG) : implique la pose d’un bonnet composé de 19 électrodes pour relever précisément l’activité cérébrale.
  • L’activité cérébrale est analysée et comparée à une base de données normative.
  • Un bilan est rédigé indiquant le pronostic de réussite et le protocole d’entraînement individualisé.
  • Il faut compter 20 à 30 (+/-5) séances d’entraînement pour un adulte et 30 à 40 (+/- 5) pour un enfant.
  • Les progrès sont évalués grâce à un QEEG de suivi (vers 10 séances) et un QEEG final à la fin du protocole d’entraînement.
  • Un QEEG de suivi est proposé une fois par an pour contrôle.

Articles scientifiques (FR)

Le neurofeedback comme entraînement supplémentaire pour l'optimisation de la performance des athlètes
Méta analyse sport et NFB EEGq.pdf
Document Adobe Acrobat [535.5 KB]
Etude de suivi des enfants DYS traités par neurofeedback et placebo
Cette étude présente les excellents résultats obtenus grâce à l'entraînement par neurofeedback et le maintien des changements dans le temps.
Etude de suivi des enfants DYS.pdf
Document Adobe Acrobat [280.2 KB]
Neurofeedback en psychiatrie : une technique du présent ?
Article scientifique de 2017 : Troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité
Neurofeedback--One-of-today-s-techniques[...]
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]
Le neurofeedback pour le traitement de la douleur
douleur et NFB.pdf
Document Adobe Acrobat [7.6 MB]
LE NEUROFEEDBACK POUR LES TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE
REVUE DE LA LITTÉRATURE
NFB TSA.pdf
Document Adobe Acrobat [16.9 MB]

NEUROVIE

 

Neurofeedback-loire.fr

 

Biofeedback EEG

cardiofeedback

 

Sébastien Dumas
82, rue de Charlieu

42300 Roanne

 

Unique dans la Loire (42)

 

Téléphone : 06.24.03.47.90

Courriel : ICI

Actualités

Cabinet ouvert le mercredi  et le samedi.

INFO : En fonction des troubles, 15 à 25 séances peuvent être nécessaires pour anxiété et troubles du sommeil et 30 à 40 séances (ou+) pour un trouble déficitaire de l'attention ou autisme.

Les résultats obtenus sont durables !

Qu'est-ce que le neurofeedback ? (INDISPENSABLE)
Présentation générale du neurofeedback par le Dr. Corydon Hammond - Physical Medicine & Rehabilitation, University of Utah School of Medicine, Salt Lake City, Utah, USA
QU'EST-CE QUE LE NEUROFEEDBACK_.pdf
Document Adobe Acrobat [508.9 KB]
Cohérence cardiaque
Document d'informations.
Coherence cardiaque.pdf
Document Adobe Acrobat [137.2 KB]
Exemple : Neurofeedback et Dysphasie
Quelle est l'utilité de l'évaluation EEG quantitative ?
EEG.pdf
Document Adobe Acrobat [150.6 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sébastien Dumas - Roanne - Loire (42)